Syndicat CGT des Personnels Administratifs, de la Culture et de Service de la ville de Paris.
Vous pouvez contacter les militant.e.s de notre syndicat lors des permanences que nous proposons le lundi matin et le jeudi après-midi à la Bourse du Travail 4 étage - Bureau 403 3, rue du Château d'eau - 75010 Paris
Tel : 01 44 52 77 20
Fax : 01 44 52 77 20
Actualités par années :

Préavis de grève des Agents de Logistique Générale

Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /homepages/34/d169115105/htdocs/us_2013/includes/menu.inc).
Jeudi, 13 Novembre, 2014 - 11
Préavis de grève des Agents de Logistique Générale

Le syndicat CGT des Personnels Administratifs et de Service a pris connaissance des documents pour le prochain Comité Technique Paritaire (CTP) de la DDCT qui a lieu vendredi 21 novembre.

Un des points qui seront abordés concerne les rythmes de travail des Agents de Logistique Générale (ALG).

Nous souhaitons porter à la connaissance de tous les ALG les documents fournis par l'Administration afin qu'ils sachent que Mr GUICHARD directeur de la DDCT  présente comme projet la continuation des brigades dans les mairies pilotes et son extension aux autres mairies.

Nous vous invitons à télécharger les documents ci-dessous en pièces jointes et à les lire attentivement.

Le projet présenté ?

L’objectif de cette réforme est d’imposer aux ALG de s'adapter aux besoins des mairies et ce, au détriment de leurs conditions de travail, de l’organisation des équipes et de leurs vies personnelles. Cela permettra au passage à la Ville de diminuer les heures supplémentaires payées aux ALG.

Concernant les documents proposés pour le CTP, quelques éléments de réflexion.

Même s’il est utilisé le terme « possibilité », le reste du document confirme que la mise en place des nouveaux rythmes n’est  pas une « possibilité » mais une « extension progressive » du dispositif pour qu’au « début de l’année 2017 l’ensemble des mairies [ait] adopté l’un de ces trois cycles de travail ». D’ailleurs dans l’ensemble des documents, le dispositif est présenté comme parfait et très demandé. Il est même écrit que la direction a eu des « remontées très favorables des agents » alors que le groupe de suivi de l’expérimentation mis en place par la Ville n’a pas revu les agents qui subissent les changements de cycles de travail depuis plus d’un an et que les retours que notre syndicat  a eu des collègues, c’est qu’ils sont opposés à ce projet (y compris une partie de ceux qui le subissent !).

Les documents présentent les nouveaux rythmes comme une avancée pour les agents, une amélioration des conditions de travail, plus d’égalité,  etc… Qui va croire que la direction de la DDCT, qui ne fait rien pour résoudre les problèmes d’habitude, va les résoudre par cette réforme ???

Les documents confirment aussi que le volume d’heure supplémentaire a diminué alors que depuis le début les responsables de la DDCT prétendent qu’il n’y aura pas d’impact sur les rémunérations. La prime de 63 euros brut est évoquée mais il est précisé qu’elle sera « réévaluée » (ce qui peut se traduire par une baisse éventuelle vu les budgets).

Le passage au CTP qu’est-ce que ça veut dire ? Quand est-ce que ce projet va s’appliquer ?

Le Comité Technique Paritaire donnera son avis sur le projet le vendredi 21 novembre. Il faut savoir que cet avis est juste formel car même dans les rares cas où tous les syndicats sont contre (certains syndicats votent tout le temps pour les projets de la Ville) c’est l’Administration qui décide au final et donc le projet sera adopté.
Comme dit précédemment, le projet va s’appliquer à l’ensemble des mairies, en changeant la règlementation du travail des ALG des mairies. Ceci ne laisse pas le choix aux agents et le refus entrainera des sanctions.

Le syndicat CGT des Personnels Adminsitratifs et de Service a souhaité alerter tous les ALG afin qu'ils connaissent les tenants et les aboutissants de ce projet et puissent donc agir en conséquence.

Afin de porter nos revendications, un préavis de grève a été déposé pour la journée du vendredi 21 novembre, jour du CTP.

Nous invitons les ALG qui risquent d'être tous confrontés à cette réforme de leur cycle de travail à participer à la grève afin de montrer leur refus catégorique du projet. Le seul moyen de se faire entendre et que la Ville comprenne que tous les ALG ne veulent pas de cette réforme, c’est le nombre de collègues qui seront en grève ce jour-là !

Lien sur fichier en PDF :