Syndicat CGT des Personnels Administratifs, de la Culture et de Service de la ville de Paris.
Vous pouvez contacter les militant.e.s de notre syndicat lors des permanences que nous proposons le lundi matin et le jeudi après-midi à la Bourse du Travail 4 étage - Bureau 403 3, rue du Château d'eau - 75010 Paris
Tel : 01 44 52 77 20
Fax : 01 44 52 77 20
Adresse Mail : contact@cgt-pacs.fr
Actualités par années :

Nouveaux cycles de travail des ALG : REPORT DU COMITE TECHNIQUE

Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /homepages/34/d169115105/htdocs/us_2013/includes/menu.inc).
Vendredi, 15 Mai, 2015 - 15
Report du CT de la DDCT

La ville ne respecte même pas ses obligations !

Depuis décembre dernier, de nouvelles instances existent. L'article 15 loi sur les CHSCT stipule que l'employeur a l'obligation de passer pour avis du chsct toutes les reformes qui modifient l'organisation du travail afin de veiller santé des agents etc. Une étude d'impact normalement est faite pour prévenir les risques et ne pas se rendre compte des années plus tard que finalement c'est dangereux pour les agents.... Lors du premier CHSCT de la DDCT, mercredi 13 mai, nous avons donc interpellé la Ville sur les raisons de son irrespect de la loi pour cette réforme qui touche les conditions de travail dont les horaires font partie. La réponse a été stupéfiante : La Ville considère que les ALG, du fait des heures supplémentaires effectuées (même si c’est sur la base du volontariat) sont déjà en horaires décalés et donc ce projet n’est qu’une formalité ! La CGT a pris acte du fait que la santé des ALG passe loin derrière les économies à réaliser par la Ville sur la masse salariale et qu’elle s’octroie, au passage, le droit de se soustraire à ses obligations. Il n'y a aucune raison de laisser la ville faire ce genre de choses.

La ville remet le couvert...

Concernant la réforme, la ville soumet, à nouveau, son projet dont pourtant personne ne veut. Mais elle est tellement peu sure d'elle qu'elle tente un nouveau stratagème : faire passer petit à petit les mairies en faisant croire que ce n'est pas une obligation. Dans ce cas, pourquoi tant de battage depuis plusieurs années, pourquoi tant de mensonges aux agents de la part des DG pour dire que cette réforme est passée et que c'est comme ça ??? D’autant plus que, rappelons-le, les enveloppes données dorénavant au DG pour payer les heures supplémentaires vont contraindre les Mairies à réduire les heures supplémentaires des ALG, mais pas le nombre d’évènements. On diminuera alors le nombre d’agents pour les prestations, au mépris de la santé de leur santé. Ils devront faire le même travail mais moins nombreux. En résumé, la Ville, pourtant de « gauche » reprend le slogan de la « droite », mais en pire : «  travailler plus, pour gagner moins !!! ». Alléchant comme menu, non ?!

Stratégie d'endormissement des ALG ?

Et quand on apprend ce qui se passe dans certaines mairies, cela ne laisse plus de doutes sur les intentions de la DDCT.

La Ville a, semble-t-il encore d’autres idées pour diminuer la masse salariale sur le dos des ALG : Organiser le travail des agents, non plus seulement par mairie, mais par secteur.
Ainsi les Alg du 1er, du 11ème et du 18e se voient conviés à des ateliers de courtoisie pour faire connaissance, avec visite des locaux au programme. C’est tout de même étonnant de la part de la DDCT qui à tentée la division des Mairies afin de diffuser une désinformation maximum via la voix des DG, sur la réforme des cycles de travail, qu’elle veuille dorénavant les rapprocher.
Quel intérêt sinon, celui de permette la permutation des agents par d’autres, tel des pions. ?! Car oui, c’est tout bonnement ainsi, que la DDCT, nous perçoit, comme des pions interchangeables, à loisirs, corvéables à merci. Aujourd’hui, on veut nous imposer un changement de rythmes de travail, demain, on nous dira d’aller remplacer les collègues dans telle ou telle mairies…
Et c’est quoi la prochaine étape ?
Avec la Gand Paris, on nous enverra faire des remplacements jusqu’en banlieue ? Avec l’ouverture des Mairies, le samedi (c’est dans les cartons depuis tellement longtemps que ça va bien finir par sortir aussi !), on banalisera le travail ce jour-là et adieu les heures supplémentaires. On nous fera encore changer de cycles de travail pour travailler en roulement du lundi au samedi ?
C’est pour ça que c’est maintenant qu’il faut se battre et ne rien laisser passer. Car on imagine bien que cela va donner la même chose que pour les agents de sécurité des mairies, on fera déplacer les ALG selon les besoins du secteur. Pour l’instant, on nous demande de le faire par « solidarité » avec nos collègues, mais bientôt, la Ville essaiera de l’imposer aussi par un autre projet.

D’autre part, dans certaines mairies, ont déjà lieu des réunions avec les huissiers ou les ALG eux-mêmes pour préparer la mise en place du projet de réforme des cycles de travail des ALG.
C’est un coup de pression sur les agents pour tenter calmer la colère qui gronde chez les agents en leur faisant croire que c’est déjà presque fait. C’est faux, rien n’est encore acté !

Cela fait plus de 2 ans qu’à force de mobilisation, la Ville recule sur ce projet dont personne ne veut. Il est temps de mettre un coup de grâce à cette réforme.

Alors, soyons prêt à nous mobiliser,

ALG des mairies d’arrondissement,

tous unis contre le projet de réforme de nos cycles de travail !

Lien sur fichier en PDF :