Syndicat CGT des Personnels Administratifs, de la Culture et de Service de la ville de Paris.
Vous pouvez contacter les militant.e.s de notre syndicat lors des permanences que nous proposons le lundi matin et le jeudi après-midi à la Bourse du Travail 4 étage - Bureau 403 3, rue du Château d'eau - 75010 Paris
Tel : 01 44 52 77 20
Fax : 01 44 52 77 20
Actualités par années :

Un mouvement ou des mouvements contre la loi travail ?

Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /homepages/34/d169115105/htdocs/us_2013/includes/menu.inc).
Vendredi, 22 Avril, 2016 - 14
Convergence des luttes

Les journées d'action et de grève depuis le 9 mars ont rassemblé dans des manifestations de nombreux salariés, chômeurs, étudiants, lycéens, jeune, retraité, etc...
Ces journées ont été appelées et préparées aussi bien par des organisations syndicales, politiques que par des collectifs, associations, coordination (étudiante, intermittents, lycéenne).

L'occupation de la place de la République par Nuit Debout a commencé le 31 mars et s'est depuis étendue à de nombreuses villes partout en France, dans les régions, en banlieue. La Nuit Debout à République a pris de l'ampleur avec plusieurs milliers de participants quotidiennement.

La Nuit Debout et les organisations syndicales sont souvent présentées comme separées, différentes voir opposées.

En s'intéressant de plus près aux debats, ceci semble bien différent :

Les initiateurs de la Nuit debout, regroupés au sein de l'équipe du journal Fakir, se sont interrogés mercredi 20 avril à la Bourse du Travail sur les suites à donner au mouvement. Ils défendent l'idée d'une convergence avec les syndicats opposés à la loi sur le travail. Pour beaucoup il y a nécessité de porter le mouvement contre la loi travail dans les entreprises par la grève. C'est en ce sens qu'une proposition d'un "grand 1er mai" avec un meeting commun avec les organisations syndicales a été portée par François RUFFIN (Fakir).

Le 51ème congrès de la CGT à Marseille a, quant à lui voté, une motion pour amplifier la mobilisation après le 28 en se donnant comme objectif de rassembler les salaries pour agir (lire l'appel du 51ème Congrès).

En réalité les débats qui traversent l’ensemble du mouvement sont bien les mêmes : comment gagner contre la loi travail ? Comment construire la greve dans les entreprises ? comment faire converger les différents luttes ? comment construire un mouvement d'ensemble ?

Le mouvement est  tente de coordonner l'ensemble des composantes. Multiformes mais bien un seul et même mouvement.

Pour plus d'infos :

Le site du congres de la CGT :  LIEN
Un article de du site reporterre sur les débats de Nuit debout : LIEN