Syndicat CGT des personnels Administratifs et de Service de la ville et du département de Paris.
Vous pouvez contacter les militants de notre syndicat lors des permanences que nous proposons les lundi et mardi matin et le jeudi après-midi à la Bourse du Travail 4 étage - Bureau 403 3, rue du Château d'eau - 75010 Paris
Tel : 01 44 52 77 20
Fax : 01 44 52 77 20
Actualités par années :

A LA DDTC, IL EST TEMPS DE SE FAIRE ENTENDRE !

Mardi, 4 Juillet, 2017 - 09
DDTC - LE METIER EVOLUE, QUID DES SALAIRES!!!

Avec la Loi de modernisation de la justice du 21e siècle, nouvelles tâches pour les agents d’état civil :
Le métier évolue et quid de nos salaires ? A la DDCT, Il est temps de se faire entendre !

Aujourd'hui la Ville de Paris revient sur nos acquis en retirant la journée de congés supplémentaires accordée aux mères de famille.

Il est grand temps que l'on se réunisse dans les services pour établir nos revendications et agir.


Les nombreuses évolutions de l'état civil vont entraîner de nouvelles missions, autrement dit une augmentation considérable de la charge de travail. C'est pourquoi les agents de l'état civil de la mairie du 12e ont élaboré une pétition et l'ont envoyé à la Maire de Paris et au Directuer de la DDCT.
À la mairie du 14e, les agents des services ont établi dans chaque service leurs revendications mises en commun dans une liste  qu'ils ont présenté à leur Direction.
Nous invitons donc tous les collègues à suivre ces exemples, que ce soit en signant la pétition, en élaborant leur revendications, s'inspirer de la pétition pour d'autre service et surtout en se joignant aux mobilisations qui nous permettront d'imposer nos revendications face aux reculs que la Ville de Paris veut imposer.

 

Nous sommes au cœur d’un volet modernisant l’état civil du 21e siècle. La loi n°2016-1547 du 18 novembre 2016 énumère les dispositions d’application impactant directement nos services, qui étaient jusqu'alors de la compétence des tribunaux ou préfectures.


(Pour exemple : changement de prénom, de nom de famille pour motif légitime, COMEDEC, rectifications d’erreurs matérielles, PACS, etc.)
Nous voudrions par ce biais, attirer votre attention sur le fait :
- qu’aucun effectif supplémentaire n’est programmé pour faire face à cette charge de travail
- qu’aucune valorisation des salaires  n’a été envisagée dans la loi de modernisation
- excepté la célébration des mariages, toutes les fonctions exercées par le Maire en sa qualité d’officier d’état civil, y compris celles transférées par la loi de modernisation, peuvent être déléguées aux adjoints administratifs du Service Etat Civil ; aucune revalorisation statutaire ne figure dans cette loi.
Nous sommes forcés de constater que les évolutions ne vont que dans un sens.
Dans les prochains mois, nous serons encore plus compétents dans nos fonctions avec une charge de travail encore plus conséquente, sans qu’aucune amélioration de notre rémunération ou de grade ne soit prévue.
Nous souhaitons que nos revendications soient entendues et qu’une réponse nous soit apportée.
Nous sommes pour l’évolution, pour l’efficacité du service mais pas au détriment de nos valeurs professionnelles.
Nous demandons donc une revalorisation salariale correspondant aux évolutions en cours et à une égalité de traitement entre agents (les agents arrivant de la préfecture ont un montant moyen de primes de l’ordre de 6000 euros par an soit un montant bien supérieur au notre) qui peut passer par :
- le passage des agents dans l’échelle supérieure en gardant l’échelon acquis
- Revalorisation de nos IAT pour correspondre à l’élargissement de nos compétences techniques.
- L’octroi d’une prime spéciale type IEMP - indemnité d'exercice des préfectures

Signez la pétition !

 

Lien sur fichier en PDF :