UGICT-CGT Syndicat des Cadres et Techniciens Parisiens des Services Publics Territoriaux
2eme étage Bureau 217 Bourse du Travail 3, rue du Château d'eau - 75010 Paris.
Tel : 01 44 52 77 13
Fax : 01 44 52 77 29
Actualités par années :

LE 12 RETRAIT DES ORDONNANCES

Lundi, 11 Septembre, 2017 - 09
DANS LA RUE LE 12 SEPTEMBRE

DANS LA RUE LE 12 SEPTEMBRE POUR LE PROGRES SOCIAL RETRAIT DES ORDONNANCES ABROGATION DE LA LOI EL KHOMRI POUR LES SERVICES PUBLICS

 


Cet été, le gouvernement Macron a lancé son offensive avec la loi « travail » XXL, ou peut-être est-ce plutôt la loi « capital » XXL.


Une nouvelle saignée dans les services publics :
Gel de la valeur du point d'indice et perte du pouvoir d’achat/ Rétablissement du jour de carence / Remise en cause des accords locaux concernant le temps de travail / Suppression de milliers de contrats aidés (au lieu de les titulariser) / 70 000 suppressions d’emplois dans la Fonction publique Territoriale …
Plus de chômage et plus de précarité !
Le gouvernement vient « d’officialiser » de nouveaux reculs des droits sociaux. Les entreprises pourront déroger au code du travail ou aux accords de branches professionnelles sur les primes, indemnités diverses, congé de maternité mais aussi sur la durée et le nombre de renouvellement des CDD. 
Autre invention : la liberté de licencier sans contrainte est également franchie avec la création « des ruptures conventionnelles collectives ». Aujourd'hui, ces ruptures à l'amiable ne peuvent être conclues qu'individuellement entre un salarié et son employeur. Demain, il sera possible de définir « un cadre commun de départs volontaires » !
D’autant plus simple que les entreprises de moins de cinquante salariés elles pourront négocier avec de simples employés non mandatés par un syndicat (contrairement à ce qu'il se fait aujourd'hui) et surtout même pas élu par leurs collègues.
Bref, le patronat vient d’obtenir une relation de gré à gré avec un salarié isolé et non protégé dans les petites et moyennes entreprises. Mais comme le dit Macron et ses acolytes : « la réforme du code du travail a pour but de faire baisser le chômage » et « en même temps,  d’accorder plus de droits aux salariés ». !!!
Dans le même temps, la ministre du travail lance un plan social du jour au lendemain contre les salarié-es précaires en contrats aidés (environ 1400 touchés potentiellement -en fonction des types de durées de contrats à la ville de Paris). On peut facilement imaginer avec les salariés en Cui CAe du monde associatifs plus de 4000 nouveaux chômeurs à Paris d’ici quelques mois ! Quelle violence !


La Santé au travail à la poubelle !


Autre « progrès social » la suppression des Comités Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail (CHSCT) en tant que personne morale veillant sur les questions de santé au travail pour le compte des salariés. !!! Le chsct sera « fusionné » avec le Comité d’Entreprise (ou Comité Technique dans le secteur public), l’empêchant ainsi d’avoir un statut qui lui permettait d’ester en justice en cas de manquement grave de la part de l’employeur. Alors que les risques psycho organisationnels explosent, il est inadmissible de s’attaquer à cet outil de prévention qui peut aider à ce qu’on ne perde pas sa vie à la gagner !


Vers une mobilisation inter syndicale… 


Cette attaque en règle contre les droits des salarié-es fait même peur à la CFDT si l’on en croit les déclarations de Laurent Berger, lequel a exprimé sa «  profonde déception ».


Du côté de la CFE-CGC (encadrement), son président François Hommeri déclarait : « Il y a dans ces ordonnances […] beaucoup d’instruments de flexibilisation du marché du travail et probablement une précarisation plus importante des salariés ».


Quant à FO, ça bouge sur Paris et dans beaucoup d’autres localités. Sur Paris, c’est avec L’unef, FO, la FSU, SOLIDAIRES que nous serons dans la rue. Soyons nombreux-ses pour pousser tout le monde à passer du mécontentement à l’action car toutes ces mesures ne sont pas encore actées.

C’est tous et toutes ensemble que nous pouvons gagner !

Surtout pas en restant isolé-(és)!!!


La CGT cadres et techniciens de la Ville de Paris vous invite à 3 rendez-vous le 12 septembre !


9h30 – AG des personnels – Salle Ambroise Croizat – Bourse du travail – République – 3 rue du château d’eau, 75010 Paris
12h – rendez-vous « Contrats aidés » – Salle Ambroise Croizat – pour s’informer et réagir contre ce plan social sans précédent !


Contact spécifique : non-titulaires@us-cgt-spp.org


14h – Bastille vers Place d'Italie : Manifestation Contre la Loi Travail de Macron !  Toutes et tous ensemble dans la rue le 12 septembre.
Un préavis de grève est déposé sur la journée. Un agent peut se déclarer gréviste à chaque prise de service, et arrêter sa grève quand il le souhaite, le décompte de la durée de grève se faisant en heures ou en demi-journées au-delà de 3h.

Lien sur fichier en PDF :