UGICT-CGT Syndicat des Cadres et Techniciens Parisiens des Services Publics Territoriaux
2eme étage Bureau 217 Bourse du Travail 3, rue du Château d'eau - 75010 Paris.
Tel : 01 44 52 77 13
Fax : 01 44 52 77 29
Actualités par années :

CR CHSCT DAC JEUDI 21 JUIN 2018

Mardi, 26 Juin, 2018 - 15
ÉCHOS DU CHSCT DE LA DAC

ÉCHOS DU CHSCT DE LA DAC

 



Ambiance parfois tendue au CHSCT de la DAC du jeudi 21 juin.

Les représentant-e-s des personnels ont rappelé Véronique Levieux pour l’exécutif parisien et Claire Germain, directrice de la DAC, à quelques-unes de leurs obligations…


Une équipe pour remplacer… les remplaçants ?!?

Cette équipe a été actée pour répondre aux besoins nouveaux liés à l’extension du travail du dimanche.
Dans un contexte de tension sur les effectifs, des agents de l’équipe volante ont remplacés des postes laissés vacants d'agents qui…avaient intégré l’équipe volante ?!?
La DAC s’est engagée à éviter cette situation ubuesque.

Si ce dispositif peut servir à « fluidifier » le réseau et notamment éviter des fermetures partielles d’établissement quand l’effectif est insuffisant., il ne peut pas répondre aux besoins en postes pérennes comme en remplacements.  Pour permettre le remplacement des collègues en arrêt long (congé maternité), un remplacement durable et intéressant pour les équipes comme pour les agents de remplacement : il faut créer des postes !

Allo, la DAC ? Y a quelqu’un ?


Une entreprise privée qui ne ménage pas ses agents


Plusieurs semaines après la privatisation de tâches de ménage, des agents assurent seuls, une mission réalisée à 2 auparavant.  Certains n'ont pas de contrat de travail, des agents font état de paroles humiliantes à leur égard de la part de leur nouveau chef. Les prestations se font sur moins d'heures qu'auparavant… un franc succès quoi !

La CGT a interpellé la Ville et la DAC sur leurs responsabilités sociale et sanitaire vis-à-vis de ces agents : la continuité des agents sur le même site, le nombre d’agents pour réaliser telle ou telle mission, la qualité de la prestation, le matériel et les produits disponibles,  la mise en place d’un plan de prévention (des risques pour les agents de ménage et ceux de la bibliothèque au moment du ménage).
Il y aussi la situation et l’avenir des agents qui travaillaient dans nos établissements et qui n’auraient pas intégré le nouveau prestataire (leur statut, le nombre d’heures et de sites couverts par agent, la possibilité d’être titularisé après des années, des dizaines d’années au service de la Ville).
En même temps, ce n’est pas comme si la maire de Paris avait été inspectrice du travail.

Anne ?


SAM’ fait mal


En 2017, 51 agents de la DAC ont été reçus à la Consultation "Souffrance et travail" du SAM (Service d’Accompagnement et de Médiation). C’est en forte hausse (27 agents en 2015).
Les situations décrites en bibliothèque : « agressivité entre collègues », « maltraitance verbale, propos dévalorisants » et en particulier « dans des moments de dysfonctionnement organisationnel (congés) et « d’intensité du travail ». Des « responsables de bibliothèques regrettent le manque de soutien de leur direction lors de situations difficiles… ».
Du côté des conservatoires, la réorganisation met « les enseignants en désaccord avec leurs propres méthodes de travail » et leur « éthique ».
Après des réformes successives, sans effectifs supplémentaires, la charge de travail des administratifs a explosé...

Bref, sans surprise, avec des missions de plus en plus nombreuses et des effectifs contraints, les situations de travail sont plus tendues.

La CGT a soutenu la demande de FO d'une enquête concernant deux conservatoires confrontés à des problèmes de locaux (aération/climatisation) et/ou à des risques psycho-sociaux (surcharge de travail, turn-over, poste aménagé non respecté...).

A suivre…


Jacqueline de Romilly, il faut protéger les agents !


Cette bibliothèque a connu de graves dysfonctionnements : dégâts des eaux, système de ventilation mal calibré, avec des conséquences lourdes sur la santé des agents.
A l'unanimité le CHSCT a demandé, par mesure conservatoire, la fermeture de l’établissement, dès que les analyses de la qualité de l'air (en situation réelle) auront été effectuées. La proposition de la CGT de saisir la MISST (Mission d’Inspection) a aussi été approuvée à l'unanimité.
Fermer ou ne pas fermer, principe de précaution ou pas, telle est la question.


Plus de postes à Vaclav Havel !


Alors que son équipe a été exposée à plusieurs épisodes difficiles (incivilités…), la CGT a soumis au vote du CHSCT de la DAC une demande de création de deux postes supplémentaires à la Bibliothèque Vaclav Havel afin de répondre, dans de meilleures conditions, à l’ensemble de ses missions et de ses publics. Cette demande a été approuvée par une majorité du CHSCT.

Bruno, un coup de pouce ?


La NBI (Quartiers politique de la ville) à Vaclav Havel et ailleurs !


La DAC a obtenu de la DRH que les agents de Havel puissent bénéficier de la NBI (une prime) attribuée aux établissements situés dans des QPPV au titre de la fréquentation et pas que du pourcentage d’inscrits issus des QPPV. La CGT a demandé que cette démarche soit étendue à d’autres établissements situés à proximité de QPPV.


Allo, la DRH ?


WIFI, le prestataire avait dépassé les bornes…


Velib, Autolib, marché de l’eau, contraventions, les délégations de service public au privé sont un fiasco, lire ici : http://us-cgt-spp.org/article/us-391

A la DAC aussi, après le dépôt de bilan du prestataire d’interprétariat en LSF, pour les bornes WIFI « le fournisseur actuel du marché est défaillant » et donc « la DSTI va ré internaliser le service »
Pourtant, pour Anne Hidalgo, le changement, ce n’est pas maintenant et les privatisations continuent : ménage à la DAC, intervention sur les systèmes de chauffage pour 1500 établissements de la Ville, …


Mieux vaut prévenir…


La CGT demandé que chaque relais de prévention dispose en moyenne d’une demi-journée hebdomadaire pour réaliser ses missions.
Pour prévenir les Risques Psycho-sociaux, sur proposition du CHSCT Ville, l’idée de réunions de service régulièrement consacrées à la santé au travail a été actée par la DRH.
La CGT a demandé que cette réunion soit lancée dès cette année à la DAC sous la forme d’une demi-journée annuelle avec présentation des principes et outils de prévention (cahier SST, relais de prévention, CHSCT, déclaration d’accident ou de maladie professionnelles, …).
Sur proposition de la CGT, à l'unanimité, le CHSCT a demandé que les projets de réorganisation de service, rénovation ou déménagement soient soumis à l’appréciation du CHSCT plusieurs mois en amont (et pas au dernier moment comme aujourd’hui) afin qu’il puisse remplir ses missions de prévention des risques professionnels et d’amélioration des conditions de travail.

 

Lien sur fichier en PDF :