UGICT-CGT Syndicat des Cadres et Techniciens Parisiens des Services Publics Territoriaux
2eme étage Bureau 217 Bourse du Travail 3, rue du Château d'eau - 75010 Paris.
Tel : 01 44 52 77 13
Fax : 01 44 52 77 29
Actualités par années :

Communiqué CGT au personnel DASES : Journée du 8 octobre 2015

Jeudi, 8 Octobre, 2015 - 12
Communiqué CGT au personnel DASES : Journée du 8 octobre 2015

Pourquoi la CGT a refusé de participer à la réunion de travail sur la réorganisation du BSEH le 7 octobre 2015

Hier, la CGT a fait part aux autres organisations syndicales de sa non-participation à cette réunion de travail organisé par l’administration concernant le projet de réorganisation du BSEH, le syndicat FO c’est associé à ce refus.

La mairie de Paris reste sourde face à la colère des agents dont les missions et les postes seront supprimés dans ce projet de service. Notre organisation syndicale use de son droit de représentation du personnel et se positionne clairement en refusant de servir de caution à l’administration pour valider ce projet. But recherché par l’administration en faisant participer les OS à cette mascarade de dialogue social.

Depuis le 5 octobre, et les annonces du projet le 8 septembre aux OS et le 9 au personnel, et devant les incohérences de l’administration entre ces deux réunions sur le contenu du projet, la CGT revendique :

  • "Qu’un développement n’est pas une réduction, qu’il n’y a aucune raison pour que l’effectif budgétaire des postes soit à la baisse", actuellement il y a 175 postes et l’administration veut réduire à 161, ce qui a été annoncé hier par le chef de bureau.
     
  • Pour le SMASH, que l’activité de désinfection chez les particuliers ne doit pas être réduite uniquement en cas de prescription sociale ou médicale et que l’activité des rongeurs dans les espaces verts ne doit pas être transférée à la DEVE.
     
  • Pour les laboratoires, la surveillance des restaurations collectives de tous les centres de l’Aide Sociale à l’Enfance doit être maintenue et non sous-traitée au privé, ainsi que la participation au réseau de surveillance de qualité d’air ne doit pas être arrêtée.

Nous demandons qu'une réelle discussion ait enfin lieu avec les élus en charge de cette réorganisation sur les missions, les effectifs, sur la base des préavis de grève et non une simple transmission verticale d’informations changeant en permanence.

Des avancées ont eu lieu, grâce à l’action menée depuis ces dernières années par le personnel représenté par les syndicats CGT et FO, reconnues par l’administration elle-même, ayant certainement évité une liquidation totale de ce bureau :

Ne lâchons rien, c’est grâce à la mobilisation que des réelles avancées ont lieu.

Aujourd’hui, pour la défense du service public, grande journée de manifestation :

Rendez-vous à 14h place de la république pour porter haut et fort les revendications locales et nationales sur le devenir des services publics :

  • La mise en place en dépit de tous principes démocratiques de l’accord Parcours Professionnels Carrières et Rémunérations (PPCR), malgré l’absence de majorité d’avis favorable prononcé par les organisations syndicales et notamment celui de la CGT n’ayant pas signé, mais ayant participé largement à y négocier les avancées contenues dans le protocole.
     
  • La mise en place de la Métropole du Grand Paris.
     
  • La fusion vous ayant été annoncée entre le département et la ville de Paris…

 CONTRE LA CASSE DES SERVICES PUBLICS ET LE PLAN D’ÉCONOMIE DE LA MAIRE DE PARIS,
POUR NOS DÉROULEMENTS DE CARRIÈRES

LE 8 OCTOBRE

TOUTES et TOUS PLACE DE LA RÉPUBLIQUE à 14h

Lien sur fichier en PDF :