SYNDICAT CGT DES EGOUTS
Bourse du Travail - 2e étage - Bureau 218 3, rue du Château d'eau - 75010 Paris.
Tel : 01 44 52 77 15
Fax : 01 44 52 77 15
Adresse Mail : cgtegoutsparis@yahoo.fr
Actualités par années :

Préavis de grève pour le lundi 17 novembre

Vendredi, 7 Novembre, 2014 - 11
Préavis de grève du 17/11/2014

Madame la Maire Anne Hidalgo
Maire de paris
Hôtel de ville
Place de l’hôtel de ville
75004 Paris

 

Lettre recommandée avec AR.

Objet : Préavis de grève pour les égoutiers, TSOA, autre personnels et adjoints techniques de L’assainissement de Paris à compter du lundi 17 novembre 2014.

Madame  la Maire,

Le Syndicat C.G.T des Egouts de Paris dépose par la présente un préavis de grève pour le personnel ouvriers, égoutiers, TSOA, autre personnels et adjoints techniques de l’assainissement de Paris avec effet le lundi  17 novembre 2014 dès 00h00 pouvant aller de 55 minutes à 24h00 reconductible et indéterminé.

Madame la Maire de Paris, ces revendications sont  par contre, de votre responsabilité et de celle de notre chef de service (SAP).

Notre syndicat revendique l’ouverture immédiate de négociations sur :

  • Une vraie négociation sur la réévaluation des primes et non une mise à plat, avec notre chef de service à la SAP, prenant en compte les propositions de notre syndicat, et respectant les ouvertures faites  par cette même autorité lors de plusieurs réunions durant un an qui n’ont abouti qu’a un échec a qui a eu comme conséquence de faire monter la colère des égoutiers.
  • La mise en place immédiate d’une prime pour les agents conduisant les véhicules de la ville (Ceux-ci risquant le retrait de points sur leur permis et ayans la responsabilité des personnels et des matériels qu’ils transportent).
  • Intégration des primes dans le traitement budgétaire pour améliorer le niveau de pension à la retraite.
  • Reclassement indiciaire pour tous les égoutiers et autres personnels du réseau d’assainissement avec des points d’indices supplémentaires à tous les échelons et un déroulement de carrière en catégorie B.
  • La garantie du maintien de notre statut spécifique malgré les nouvelles méthodes de travail qui doivent être mises en place dues à la présence d’amiante dans les égouts.
  • Embauche de personnels pour la mise en place de ces nouvelles méthodes.
  • La renégociation des ratios promus / promouvables pour aller au 100% pour tous (cela représente 37 égoutiers principaux passant au grade d’égoutier de classe supérieur).
  • L’avancement au plus vite des TSOA avec un déroulement de carrière en catégorie A.
  • Suppression de l’examen professionnel pour passer de grade à grade dans le corps de TSO et passage à l’ancienneté.
  • Intégration des personnels des ateliers de la Villette sur les grilles des Egoutiers ainsi que la mise en place de la journée de 6h40 à compter du 1er janvier 2015, envoie de leurs attestations validant leurs 800 heures depuis 2009 à cette même date.
  • Equipement approprié pour tous les personnels pour leur permettre de pouvoir continuer à effectuer leurs métiers dans de bonnes conditions.
  • Retour de l’obligation de vaccination contre la leptospirose pour tous les personnels descendant en égouts.
  • Amélioration des conditions de travail, visites médicales renforcées, réduction du temps de travail...
  • Prise en charge complète de la complémentaire santé.
  • Prise en charge complète du titre de transport.
  • Tickets restaurants pour tous les personnels ne pouvant se rendre dans les restaurants collectifs.
  • Garantie du service dans sa totalité actuelle (effectifs, maintien du statut spécifique) avec le Plan Paris Métropole.

Il est donc urgent, dans  le cadre de ce préavis, que l’exécutif municipal nous  reçoive et les agents décideront des suites à donner. Notre organisation syndicale met à leurs dispositions tous les moyens dont elle dispose, dont celui du préavis de grève.

Ce préavis de grève vous oblige à nous recevoir, nous sommes prêts à nous y rendre et compte tenu de l’importance des sujets traités, de l’impatience et de la mobilisation des agents, nous vous y attendons Madame la Maire.

Veuillez recevoir, Madame  la Maire, l’expression de notre considération.


Pour le syndicat, Le secrétaire général
Frédéric Aubisse

Lien sur fichier en PDF :