SYNDICAT CGT DES EGOUTS
Bourse du Travail - 2e étage - Bureau 218 3, rue du Château d'eau - 75010 Paris.
Tel : 01 44 52 77 15
Fax : 01 44 52 77 15
Adresse Mail : cgtegoutsparis@yahoo.fr
Actualités par années :

Lettre à Marisol Touraine

Mardi, 18 Novembre, 2014 - 14
Lettre à Marisol Touraine

Montreuil, le 13 novembre 2014

Madame Marisol TOURAINE
Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des
femmes
14, avenue Duquesne
75350 PARIS 07 SP

Madame la Ministre,

Nous attirons une nouvelle fois votre attention sur la situation des personnels qui travaillent dans les réseaux souterrains d’égouts. Ces agents sont soumis à une pénibilité extrême de par le milieu ambiant, et quelquefois restreint, dans lequel ils assurent leurs fonctions. De plus, ce milieu est de plus en plus insalubre du fait des rejets de toutes sortes dans les égouts, entre autres, les rejets des hôpitaux.

La découverte de nouvelles maladies ne peut qu’inquiéter ces personnels dont la protection de la santé reste toujours un sujet préoccupant.
Nous avons suivi attentivement vos dernières déclarations à propos du virus Ebola samedi 1er novembre dans une émission télévisée.

Vous déclarez avoir pris toutes les dispositions afin que les personnes qui en seraient victimes soient immédiatement mises à l’isolement et traitées dans des hôpitaux spécialisés. Cependant, avez-vous mis en place un protocole pour déterminer le degré de dangerosité dû aux rejets dans les égouts, que pourraient effectuer les établissements chargés d’accueillir ces malades ?

Vous avez également évoqué le droit à la pénibilité : « permettre à des gens qui ont des métiers pénibles de partir avant à la retraite ».
Nous voulons croire qu’il ne s’agit pas là seulement d’un effet d’annonce. Concernant les égoutiers qui, en plus de la pénibilité, sont impactés par le facteur aggravant de l’insalubrité, ils revendiquent le maintien d’un départ anticipé eu égard à ces critères liés à leurs fonctions.

Nous espérons donc que vous donnerez les instructions nécessaires afin que soit enfin réglée favorablement leur situation et permettre l’application de la délibération n° 2012-70 votée à l’unanimité par le Conseil d'Administration de la CNRACL le 14 décembre 2012 supprimant les références au critère de permanence sous terre et en ne bloquant pas une nouvelle fois cette décision du conseil d’administration.

Dans l’attente de votre décision, et de votre réponse, nous vous prions d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de nos respectueuses salutations.

Pour la Fédération CGT des Services publics,
Baptiste TALBOT,
Secrétaire général

Lien sur fichier en PDF :