RAT/DIO EGOUTS : Rencontre avec Anne HIDALGO

Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /homepages/34/d169115105/htdocs/us_2013/includes/menu.inc).
Jeudi, 12 Mars, 2015 - 17
RAT/DIO EGOUTS : Rencontre avec Anne HIDALGO

Madame Hidalgo, maire de Paris est pour la deuxième fois descendue en égout avec Mao Péninou son adjoint et  M. Joffrey.

Lors d’une première rencontre entre notre syndicat CGT des égouts et Mme Hidalgo pendant sa campagne électorale, celle-ci nous avais informé du désir de nous rencontrer à nouveau afin d’aborder certaines problématiques concernant notre activité et d’échanger  sur nos revendications syndicales si elle était élue.

Comme elle l’avait souhaité, nous nous sommes à nouveau rencontré mardi 10 mars pour échanger sur les revendications suivantes :

  • Ratio des promu/promouvable à 100 %
  • Retour sur le départ  à la retraite anticipé à 50 ans
  • Garantie du maintien de nos effectifs et de notre activité (Paris métropole)
  • Retour à la vaccination obligatoire contre la leptospirose
  • Déroulement de carrière des TSO

Au sujet des ratios, la maire de Paris nous informe que ceux-ci seront rediscutés en fin d’année en central.

Selon les dires de Mme la maire, elle et son exécutif sont favorable au retour au départ anticipé à la retraite à        50 ans car ils sont préoccupés par l’état de santé des agents travaillant dans le réseau mais cela doit se discuter avec la CNRACL et les ministères concernés.

Concernant le maintien de nos effectifs et de notre activité la maire de Paris est ferme, Il n’est pas question pour le moment de parler de redéploiement des effectifs ou de changement de statut. Au contraire, ce sont les collectivités locales qui devront s’adapter à nos statuts et celles-ci insistent sur le fait que notre activité est nécessaire et indispensable à la ville de Paris.

Au sujet de la vaccination, la ville s’emploie à fortement la recommander et continue le dialogue avec la ministre de la santé que M. Mao Péninou a rencontré il y a peu de temps. La ministre devrait également descendre dans le réseau des égouts et le syndicat CGT des Egouts ne manquera pas de demander une audience auprès de celle-ci afin d’aborder la problématique lié à la non obligation de vaccination et du risque que cela engendre.

Madame la maire est favorable à un déroulement de carrière pour les TSO qui leur permettrait de partir plus tôt en retraite et dans les meilleures conditions possibles car la ville est soucieuse de l’état de santé de ses agents travaillant dans les métiers les plus pénibles. La situation économique de la ville devant fonctionner avec un budget amputé de 200 000 euros cette année, ne permet pas de faire tout ce qu’elle souhaiterait. Cependant la maire et son exécutif affirment qu’ils mettront une priorité à tout ce qui permettra l’amélioration de la santé et des conditions de travail des agents du réseau.

Le syndicat CGT des Egouts vous tiendras informé des suites des revendications des agents et reste à votre écoute.

Ensemble soyons plus forts et faisons respecter nos droits

 

Lien sur fichier en PDF :