Syndicat C.G.T. du NETTOIEMENT EBOUEURS – C.E.N. – T.S.O.N.
Bourse du Travail 3, rue du Château d'eau 75010 Paris 2e étage - Bureau 214.
Tel : 01 44 52 77 12
Fax : 01 44 52 77 14
Adresse Mail :
Actualités par années :

La DPE reine du Ni-Ni

Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /homepages/34/d169115105/htdocs/us_2013/includes/menu.inc).
Dimanche, 15 Février, 2015 - 10
La DPE reine du Ni-Ni

Après la trêve des négociations imposée par la Mairie de Paris juste avant les élections professionnelles, le Syndicat CGT du Nettoiement qui n’a, pour autant, pas cessé le combat, a été reçu, à sa demande, par le Directeur de la DPE et son Adjoint : le jeudi 12 février 2015.

Souvenez-vous, le 5 novembre 2014, le Directeur des Ressources Humaines en présence du Directeur de la Propreté et de l’Eau recevaient une délégation du Syndicat CGT du Nettoiement dans le cadre du préavis de grève, pour le 17 novembre 2014.

Notre Commission Exécutive avait suspendu ce préavis au vu des négociations ouvertes.

Le 12 février 2015, au-delà du « Ni-Ni », la DPE revient même sur ce qu’ils avaient dit le 5 novembre 2014 sur les droits : de grève et de formation syndicale : grande reculade, la grève a été suspendue, les élections sont passées, la DPE revient à l’affrontement !!!

Sur les reclassements indiciaires, les déroulements de carrière des Eboueurs et TSON, le ratio promus/promouvables à 100 % : la réponse est aussi une provocation : les revendications de la CGT sont utopistes et les Eboueurs et TSON en ont déjà eu assez !!!

Petite parenthèse : la DPE cautionne la mise en place d’un examen professionnel pour passer de grade à grade dans le corps des TSO à la demande de certaines Organisations Syndicales. Lesquelles ??? Petit rappel : lors des négociations en 2011 seuls les Syndicats CGT, FO, CFTC, UNSA étaient réunis en pluri-syndicale, il était nullement question d’un passage par examen professionnel. De plus, le poids de la CGT à la CAP 43 des TSO c’est 57,70 % aux dernières élections : large majorité absolue.

Sur les effectifs, et les objectifs de la DPE sur l’organisation du travail : les maîtres mots de la Direction : « Adaptabilité, Efficacité, Performance » !!! Que du bonheur en perspective !!! On va même à transformer les Eboueurs en « cyclistes », au nom de la visibilité !!!

En bref : la DPE gagne du temps, provoque mais n’a surtout pas envie d’améliorer nos conditions de rémunération et de travail !!!

Le Syndicat CGT du Nettoiement, dès à présent, demande à être reçu par le Maire Adjoint chargé de la Propreté, sur l’ensemble des revendications que nous portons.

Lien sur fichier en PDF :