Syndicat C.G.T. du NETTOIEMENT EBOUEURS – C.E.N. – T.S.O.N.
Bourse du Travail 3, rue du Château d'eau 75010 Paris 2e étage - Bureau 214.
Tel : 01 44 52 77 12
Fax : 01 44 52 77 14
Adresse Mail :
Actualités par années :

09 Avril : Grève et manifestation

Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /homepages/34/d169115105/htdocs/us_2013/includes/menu.inc).
Vendredi, 6 Mars, 2015 - 15

Le (CCN) Comité Confédéral National : assemblée des Secrétaires Généraux des Fédérations et des Unions Départementales CGT réuni les 3 et 4 février 2015, après l’élection de Philippe MARTINEZ comme nouveau Secrétaire Général de la CGT, a décidé de préparer le 51ème Congrès de la CGT au plus prés des syndiqués. Pour cela la Commission Exécutive doit d’ici la fin de l’année rendre visite à plus de 2 000 bases CGT.

C’est dans ce cadre, que la Commission Exécutive élargie du Syndicat CGT du Nettoiement a pu débattre le 3 mars 2015 avec Patrick PICARD Secrétaire Général de l’Union Départementale des Syndicats CGT de Paris, Baptiste TALBOT Secrétaire Général de la Fédération CGT des Services Publics, Philippe MARTINEZ Secrétaire Général de la CGT, Régis VIECELI Secrétaire Général CGT Nettoiement, Pascal MULLER Secrétaire Général de l’Union Syndicale CGT des Services Publics Parisiens, Pascal FOURNET membre de la Commission Exécutive Confédérale (de gauche à droite sur la photo). A cette occasion, le Syndicat CGT des Egouts a répondu présent.

Pendant plus de 3 heures, les syndicats CGT du Nettoiement et des Egouts ont pu échanger, débattre avec l’ensemble des camarades responsables de nos structures et outils CGT : sur le fonctionnement de la démocratie dans la CGT, la construction des luttes, notre rapport avec les autres organisations syndicales, notre place dans le syndicalisme mondial et européen…

A l’issue de cette réunion historique, il a été convenu, avec l’ensemble des participants, de mettre en place, dans les prochains mois, une nouvelle réunion du même type mais encore plus élargie.

Et un appel unanime à la journée d’action nationale le mercredi 9 avril 2015, dont voici la déclaration des organisations syndicales CGT, FO, SUD du 17 février 2015 :

Combattre et réduire le chômage, permettre la création d’emplois en changeant de politique économique, préserver les droits et tous les régimes sociaux, garantir et promouvoir le service public, augmenter les salaires (secteurs public et privé), les retraites, les pensions et les minimas sociaux, constituent des priorités sociales, de surcroît en période de crise.

Réunies le 17 février 2015, les organisations syndicales CGT, FO et Solidaires affirment leur détermination pour faire aboutir ces revendications et lutter contre l’austérité et ses impacts destructeurs tant socialement, économiquement que démocratiquement.

Le « pacte de responsabilité », la rigueur budgétaire, la réforme territoriale, nombre de dispositions du projet de loi libérale « Macron » ainsi que plusieurs décisions des pouvoirs publics et du patronat aggravent la situation des salarié(e)s, des retraité(e)s et des chômeurs(ses).

De nombreuses luttes et mobilisations syndicales sont d’ores et déjà engagées dans les entreprises, les services publics et les secteurs professionnels.

Pour faire converger ces revendications et exiger du gouvernement et du patronat qu’ils y répondent, les organisations syndicales CGT, FO et Solidaires s’engagent dans un processus de mobilisation. Conscientes de leur responsabilité, elles invitent les retraité(e)s et les chômeurs(ses) à se mobiliser. Elles appellent l’ensemble des salarié(e)s, du public et du privé, à une journée de grève interprofessionnelle et à manifester le 9 avril 2015.

9 avril 2015
TOUS EN GREVE
TOUS EN MANIFESTATION

 

Lien sur fichier en PDF :