Syndicat C.G.T. du NETTOIEMENT EBOUEURS – C.E.N. – T.S.O.N.
Bourse du Travail 3, rue du Château d'eau 75010 Paris 2e étage - Bureau 214.
Tel : 01 44 52 77 12
Fax : 01 44 52 77 14
Adresse Mail :
Actualités par années :

La grève PAYE, la LUTTE continue !

Lundi, 23 Juin, 2014 - 15
La grève PAYE, la lutte continue

Le Syndicat CGT du Nettoiement avait été reçu le 5 mai 2014 dans le cadre du préavis de grève que nous avions déposé pour les 12, 13, 14 et 15 mai 2014. Lors de cette audience la DRH nous expliquait quelle était prête à étudier quelques pistes sur certaines revendications… 12, 13, 14 et 15 mai 2014 grève avec des pourcentages importants… Le 6 juin 2014, le Syndicat CGT du Nettoiement demandait une nouvelle audience. Le 13 juin 2014, la DRH nous recevait une nouvelle fois :

Sur la médecine préventive et statutaire, le Directeur des Ressources Humaines nous indique qu’il reprend ce dossier personnellement, il s’engage à faire respecter la loi dès le 1er janvier 2015, à savoir au minimum une visite médicale préventive tous les 2 ans.

Il s’engage à revoir la visite médicale d’embauche pour qu’elle redevienne plus sérieuse.

Il examinera avec les services compétents comment mieux gérer les arrêts pour accidents du travail et plus particulièrement les prolongations sans que les personnels soient impactés.

Sur les effectifs, le Directeur de la DP a indiqué qu’il a demandé à la DRH la création de 116 postes supplémentaires d’Eboueurs et 12 postes de plus de TSON pour le CAPP.

Sur les primes et IAT, le Directeur de la DRH indique qu’un vaste chantier va s’ouvrir, mais qu’il est prêt à examiner nos revendications.

Sur les déroulements de carrière des Eboueurs non titulaires, la DRH proposera au CSAP de juillet 2014, la création d’un 16ème échelon à l’indice 536.

Enfin, souvenez-vous, lors de la campagne des élections CAP 2008, le syndicat CGT du Nettoiement avait pour profession de foi :

un objectif majeur une filière Propreté avec un déroulé de carrière de l’Eboueur à l’Ingénieur…

Certains se moquaient de nous, riaient même, et bien ça y est, c’est dans la seringue, il n’y a plus qu’à pousser le piston, puisque le Directeur de la DRH s’engage à négocier sur une sortie en Catégorie A. Tout reste à négocier mais on y va…

En clair, au dernier grade des Eboueurs l’indice terminal brut sera au 543 au 1er janvier 2015 (- 1 point par rapport aux anciens AEN), un Eboueur passant TSON passage en Catégorie B avec l’indice terminal brut 675 au dernier grade, il pourra dérouler comme les TSON en Catégorie A chez les Cadres.

La lutte paye avec la CGT, mais il ne faut pas s’endormir...

Les négociations seront à la hauteur de notre engagement dans les luttes et du résultat de la CGT aux élections professionnelles du 4 décembre 2014

Commençons par la lutte le jeudi 26 juin 2014, car si nous avançons à la Mairie de Paris, même si le compte n’y est pas !

Au niveau national nous devons peser plus fort.

JEUDI 26 JUIN 2014

TOUS EN GREVE

ET NOMBREUX A LA MANIFESTATION

à 14h, PLACE DE LA BASTILLE

POUR REVENDIQUER ET GAGNER :

  • Porter le SMIC à 1700 Euros brut par mois comme base des grilles de salaires.
  • Ouvrir des négociations salariales dans les entreprises.
  • Augmenter les salaires, le point d’indice dans la fonction publique, les pensions et les minima sociaux.
  • Contrôler les aides publiques aux entreprises.
  • Contraindre les entreprises à des alternatives aux licenciements.
  • Stopper les suppressions d’emploi et créer des droits nouveaux pour les représentants des salariés des entreprises.
  • Développer les politiques publiques et les moyens des services publics.
  • Réformer la fiscalité en profondeur, créer de nouvelles tranches d’impôts pour les hauts revenus.
  • Ramener l’âge de départ à la retraite à 60 ans pour tous et des départs anticipés pour travaux pénibles et insalubres 55 et 50 ans.
  • Créer un pôle financier public et établir un mécanisme de crédits à taux réduits pour l’investissement productif.
  • Taxer les mouvements spéculatifs de capitaux et éradiquer les paradis fiscaux.

JEUDI 26 JUIN

PRENONS LA BASTILLE

 

 

Lien sur fichier en PDF :