Point d'étape sur les négociations RPP

Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /homepages/34/d169115105/htdocs/us_2013/includes/menu.inc).
Mercredi, 21 Octobre, 2015 - 09
Point d'étape sur les négociations RPP

Depuis les grèves des 5, 6, 7 et 8 octobre 2015, les négociations entre le Syndicat CGT du Nettoiement et l’Administration n’ont pas cessé…

C’est au quotidien que nous faisons remonter à l’administration nos points de mécontentements, de désaccords…

Où en sommes-nous aujourd’hui par rapport aux engagements pris par la municipalité ?

(voir tract CGT du 12 octobre 2015 intitulé « des avancées mais la lutte continue » sur les points 2, 3, 5, 12)

Le 9 octobre, pas de plus par rapport à ce qui nous a été annoncé le 8 octobre, et ce qui a été annoncé le même jour, aux grévistes à la mairie du 10ème arrondissement. Depuis :

Pour les Eboueurs :

  • Passage  du grade d’Eboueur au grade d’Eboueur Principal :

RPP : 2016, 2017, 2018 : 27 % par an

  • Passage du grade d’Eboueur Principal au grade d’Eboueur Principal de Classe Supérieure

RPP : 2016, 2017 : 32 % par an et 2018 : 33 %.

Si cela fait peu en augmentation de ratio, combien cela fait-il de promotions en plus par rapport aux 3 années passées (2013 à 2015) ?

  • Pour le grade du Principalat 1078 promotions au lieu de 779 soit une augmentation de 299 promotions soit environ 38 % de promotions en plus.
     
  • Pour le grade du Principalat de Classe Supérieure 551 promotions au lieu de 469 soit une augmentation de 82 promotions soit environ 17 % en plus.

Tous ces passages se feront avec le seul critère de l’ancienneté.

IMPORTANT : Ces promotions ne tiennent pas compte de la nouvelle assiette de promouvables (cela fera l’objet d’un nouveau tract très prochainement) à savoir passage au grade de Principalat 5ème échelon et 5 ans d’ancienneté dans le grade  d’Eboueur (au lieu de 6ème et 6 ans) et passage au grade de Principalat de Classe Supérieure 7ème échelon et 3 ans d’ancienneté dans le grade du Principalat (au lieu de 8ème et 4 ans) ce qui va augmenter encore plus le nombres de promotions réeeles… à suivre…  

  Pour les TSO :

  •  Passage du grade de TSO au grade de TSO Classe Supérieure :

RPP : 2016 : 32 %, 2017 et 2018 : 30 % par an

  •  Passage du grade de TSO Classe Supérieure au grade de TSO en Chef :

RPP : 2016 : 22 %, 2017 : 20 %, 2018 : 19 %

Tous ces passages se feront avec le seul critère de l’ancienneté et pour 2016 sans examen professionnel… à suivre…

IMPORTANT : Par rapport aux propositions du 17 septembre 2015, s’il existe une sensible augmentation des ratios pour les TSO, cela est loin du compte pour retrouver au minimum le nombre de promotions des années 2013 à 2015…
La CGT n’est pas d’accord avec l’Administration sur l’assiette de promouvables… à suivre…

CECI N’EST QU’UN POINT D’ETAPE,
LA CGT CONTINUE A BOUSCULER L’ADMINISTRATION

ATTENTION : la Mairie de Paris communique :

Dans un premier « Flash Info » daté du 14 octobre 2015 à 08h58, il est stipulé :

« Comme les organisations syndicales l’avaient souhaité la semaine dernière, les nouvelles propositions globales pour les catégories A, B, C ont été formulées.

Elles devraient permettre à 12 000 agents de bénéficier d’une promotion de grade entre 2016 et 2018. Cela représente 1 230 propositions de plus par rapport à la période 2013 – 2015. »

Dans un deuxième « Flash Info » daté du 16 octobre 2015 à 19h23, il est stipulé :

« Les nouvelles propositions de l’exécutif représentent un effort financier de près de 47 millions d’euros supplémentaires sur la période 2016 – 2018, alors que les promotions avaient déjà fait progresser les rémunérations de 39 millions d’euros entre 2013 et 2015.

Cet effort viendra s’ajouter aux facteurs d’augmentation des rémunérations, comme les avancements d’échelon, la progression de l’indemnitaire ou les promotions de corps par exemple. »

Comment faut-il comprendre ????

1ère hypothèse : ce sont 12 000 agents qui vont se partager 47 millions d’euros sur trois ans ce qui fait :
47 000 000 € / 12 000 agents = 3916, 66 €/3 ans = 1 305,55 € par an/12 mois = 108,79 € par mois et par agent en moyenne.

2ème hypothèse : ce sont 1 230 propositions de plus par rapport à la période 2013 – 2015 qui vont se partager 47 millions d’euros sur trois ans ce qui fait :

47 000 000 €/1 230 agents = 38 211,38 €/3 ans = 12 737,12 € par an/12 mois = 1 061, 42 € par mois et par agent en moyenne.

Si c’est la 1ère hypothèse : l’effort réel de la Mairie de Paris n’est pas de 47 millions d’euros mais de :
108,79 € X 1 230 promotions en plus par rapport à 2013 – 2015 = 133 811,70 € par mois X 12 mois = 1 605 740, 40 € par an X 3 ans =  4 817 221, 20 millions d’euros pour 3 ans au lieu de 47 000 000 € soit un effort par rapport aux années 2013 – 2015 de 10 fois moins à ce qui est annoncé !!!

Si c’est la 2ème hypothèse : alors, la ville de Paris nous doit à tous beaucoup, beaucoup d’argent, elle risque d’être sur la paille dans peu de temps !!!

Et c’est pas fini (SFR) !!!

Dans le deuxième « flash Info », il est stipulé :

« Par ailleurs, le coût d’une telle mesure (ratio à 100 % ndr) ne serait pas soutenable pour la collectivité parisienne puisqu’elle coûterait 137 millions d’euros…, dans un contexte où la baisse des dotations de l’Etat et la montée des péréquations font baisser les ressources de Paris de plus de 300 millions d’euros par an. »

La CGT propose différentes sources de financement :

1° Delanoë a fait cadeau d’1 milliard d’euros à l’Etat en 2012 (élection d’Hollande) soit de quoi payer 7 fois 3 ans les ratios à 100 % soit 21 ans… D’ici là, la crise sera peut-être passée ???

2° En France les riches sont de plus en plus riches !!! A Paris, de grandes fortunes y habitent pourquoi ne pas trouver de nouvelles recettes en les taxant plus ???

3° En 2012, la taxe de balayage a augmenté de plus 30 millions d’euros par an, le contribuable parisien ne sait pas que rien ne va à la Propreté de Paris. En 2016, cela fait donc 5 ans X 30 millions d’euros = 150 millions d’euros qui pourraient largement financer les ratios à 100 %...

TOUT CECI NE SONT QUE DES CHOIX POLITIQUES !!!
ALLEZ MADAME HIDALGO UN PEU DE COURAGE

Lien sur fichier en PDF :