Syndicat C.G.T. du NETTOIEMENT EBOUEURS – C.E.N. – T.S.O.N.
Bourse du Travail 3, rue du Château d'eau 75010 Paris 2e étage - Bureau 214.
Tel : 01 44 52 77 12
Fax : 01 44 52 77 14
Adresse Mail :
Actualités par années :

Public/Privé même combat !

Vendredi, 9 Septembre, 2016 - 21
Tract 15 09 Nettoiement

Loi « El Khomri » ou Loi « Travail » Public/Privé même combat !
Les fonctionnaires tout comme les salariés du privé sont concernés par la loi « Travail » !!!

Il suffit de regarder les différentes réformes sur les retraites !

En 1993, Balladur attaque les retraites des salariés du Privé, en les faisant passer de 37,5 ans de cotisation à 40 ans et en calculant leur montant sur les 25 meilleures années en lieu et place des 10 meilleures années.

En 1995, Juppé s’attaque aux retraites des fonctionnaires et des régimes spéciaux en essayant d’étendre la réforme du privé. Juppé recule sous la pression des grèves et manifestations.

En 2003, C’est Fillon qui impose cette réforme à la Fonction Publique.

En 2010, Sarkozy parachève leur dessin de casse des retraites en imposant 42 ans de cotisations et recul de 2 ans pour le droit à partir… pour tous salariés du Privé et du Public…

Ce n’est pas fini, puisque ce dernier prévoit, dans sa campagne pour les Présidentielles, encore un rallongement du temps de cotisation et du report au droit à pension !!!

Voilà, tout doucement, petit à petit, les réformes se succèdent, de gouvernement en gouvernement, mais elles sont toutes faites pour de grands cadeaux au patronat et plus de restrictions pour les travailleurs !!!

On s’attaque au secteur Privé et ensuite on prétexte que les fonctionnaires sont des privilégiés !!!

La loi « Travail » exécute, de la même manière, les droits des salariés du Privé pour ensuite s’attaquer aux Fonctionnaires !!!

Les déclarations de Macron et Valls posent les premières pierres d’une casse du statut des Fonctionnaires préparée et calculée !!! Ils préparent, eux et d’autres, avec l’aide du MEDEF les futures frappent contre les fonctionnaires.
Ils martèlent, pour préparer les esprits de tous : « Le statut des Fonctionnaires n’est plus adapté au monde tel qui va. » Mais, pourtant, se sont bien eux qui changent les règles !!!

Le Compte Personnel d’Activité (CPA) article de la loi « Travail », pourrait être simplement étendu par ordonnance à la Fonction Publique pour instaurer l’individualisation des droits contre le statut. Le CPA est une arme toute trouvée pour METTRE A MORT le statut des Fonctionnaires arraché en 1945 !!!

L’instauration du CPA achèverait l’éradication du statut des Fonctionnaires, avec l’aide des réformes mises en place actuellement PPCR (Parcours Professionnel, Carrières et Rémunérations) et RIFSEEP (Régime Indemnitaire tenant compte des Fonctions, des Sujétions, de l'Expertise et de l'Engagement Professionnel) qui organisent l’austérité salariale et le démantèlement du statut : suppression de l’avancement minimal, augmentation de la mobilité, de la flexibilité, de l’individualisation… afin, de « moderniser la Fonction Publique ».
Ce gouvernement et un grand nombre de candidats à la Présidentielles ne veulent pas s’en arrêter là !!!

La Ministre de la Fonction Publique, Annick GIRARDIN, a pour mission de poursuivre les chantiers de casse de la Fonction Publique pour ouvrir de nouvelles plaies contre notre statut. De nouvelles régressions importantes sont au menu : corpus de « valeurs » limitant la liberté d’expression des Fonctionnaires (nous ne sommes plus tous « Charlie » !!!), système de sanctions renforcé, extension de l’apprentissage, recrutement en CDI, recrutement d’intérimaires… Sans compter le rapport « Laurent », qui s’attaque à l’ensemble des congés, de la RTT des Fonctionnaires !!!

Par le biais de l’ensemble de ces réformes, c’est l’instauration du modèle de l’entreprise dans la Fonction Publique, l’instauration d’un nouveau régime salarial : compétitif, flexible, adaptable… Des Fonctionnaires qui n’en seront plus, des futurs « larbins » !!!

La Maire de Paris, qui déclarait, il y a peu de temps, au Conseil de Paris et dans les médias qu’« elle est contre la loi « Travail » » !!!

Pourtant, comme le gouvernement, qui licencie un délégué CGT d’Air France contre l’avis de l’inspection du travail. La Maire de Paris met « à poil » les fonctionnaires qui se sont, le plus durement, battus contre la Loi « Travail ».

La solidarité s’arrête à la tchatch, au baratin… La vérité, elle tue par la fiche de paie, ceux qui, si on l’écoute, ont le même combat qu’elle, mais ceux-là ils ont fait grève, alors qu’elle n’a même pas mouillée le chemisier dans une manif !!!!

A poil, mais pas résigné, bien au contraire, cela nous conforte dans notre juste combat, le 15 septembre 2016, nous serons en grève pour l’abrogation de la Loi « Travail » et pour nos revendications spécifiques…

Madame la Maire de Paris, il s’agit maintenant, pour vous, de mettre en place un véritable dialogue social, d’écouter les grévistes et d’arrêter la politique politicienne qui n’engendre que désarroi, désenchantement et fait monter les idées que la CGT a combattu, combat et combattra toujours…

Le 15 septembre 2016

TOUS MOBILISES, TOUS EN GREVE
Contre la loi « Travail » et pour nos revendications spécifiques

Opération « Georges SEGUY »

 8h, à la Bourse du Travail
3, rue du Château d’Eau Paris 10ème M° République

et 14h manifestation à partir de Bastille

Lien sur fichier en PDF :