SYNDICAT CGT DE LA PETITE ENFANCE DES SERVICES PUBLICS PARISIENS
Bourse du Travail - 2e étage - Bureau 208 3, rue du Château d'eau - 75010 Paris.
Tel : 01 44 52 77 08
Fax : 01 44 52 77 29
Adresse Mail : cgt-pe@hotmail.fr
Actualités par années :

Souffrance au travail, maintenant ça suffit : Tous-tes en grève le mardi 3 juin

Jeudi, 22 Mai, 2014 - 13
Tous-tes en grève le mardi 3 juin.

Il y a 3 ans, les grèves et manifs des personnels DFPE, toutes catégories confondues, avaient permis de gagner la création de 126 postes, d’un volant de remplacement et l’amélioration de la prime petite enfance.

Mais de nouveau, faute de personnel suffisant, dans de nombreux établissements nos conditions de travail se dégradent. Des établissements ouvrent.

Les recrutements ne suivent pas. Pour faire face, la DFPE met en œuvre diverses « solutions ».

Les agents sans poste fixe deviennent des pions que l’on ballade d’un établissement à l’autre.

Le nouveau règlement intérieur va transformer tout établissement en multi accueil et donc d’augmenter le nombre d’enfants par « accueil occasionnel ».

Avec un système de « badgeuses » pour parents et agents, le logiciel SIPE permettra de connaître immédiatement les ratios d’encadrement et de systématiser la mobilité forcée (la « mutualisation »).

Conséquences des sous-effectifs et de ces dispositifs dans les établissements : horaires prolongés ou qui ne cessent de changer, des agents seuls en section, la polyvalence imposée à tous-tes, des difficultés pour prendre ses congés…

Conséquences de la surcharge de travail, ou de la mobilité forcée: stress, épuisement professionnel, démotivation…

Impossible de dire son mal-être, voire de contester ces conditions de travail : pour la DFPE nous devons « répondre aux besoins des familles », « faire preuve d’esprit d’équipe », bref « assurer » en dépit de tout….

Ces situations de travail portent atteinte à notre santé (épuisement professionnel, troubles musculosquelettiques..). Pourtant, la loi oblige les employeurs à prévenir les risques professionnels, et à veiller à la santé de leurs salariés !

Ce n’est plus supportable.Le travail doit rimer avec bien-être: par des effectifs suffisants et le respect des agents et de leurs droits.

Anne Hidalgo et Dominique Versini doivent répondre aux demandes légitimes des agents de la Petite Enfance !

 

Ensemble, nous pouvons exiger et imposer des changements :

  • La création immédiate de postes supplémentaires par établissement

  • Le respect des fiches de poste

  • Un corps de remplacement qui ne soit que sur la base du volontariat, donc la fin de la mobilité forcée ou « mutualisation » pour les agents qui n’ont pas demandé à remplacer.

  • Des règles strictes qui protègent les agents du corps de remplacement.

 

Mardi 3 juin 2014 à 10h

Tous-tes en Grève !

Rassemblement et Assemblée Générale Sur le Parvis de l’Hotel de Ville de Paris

Pour parler de nos conditions de travail et décider de nos actions.

 

Pour savoir si la Grève est reconduite, Contactez nous au 0144527708 dès 15h.

On peut faire grève une ou deux heures, en demi-journée (matin ou après-midi), en journée.

Pas d’obligation de se déclarer 48h à l’avance.
 

Lien sur fichier en PDF : 
Texte similaire ou de reference :