SYNDICAT CGT DE LA PETITE ENFANCE DES SERVICES PUBLICS PARISIENS
Bourse du Travail - 2e étage - Bureau 208 3, rue du Château d'eau - 75010 Paris.
Tel : 01 44 52 77 08
Fax : 01 44 52 77 29
Adresse Mail : cgt-pe@hotmail.fr
Actualités par années :

Maintenons la pression, tous-tes dans la rue le 5 juillet !

Jeudi, 30 Juin, 2016 - 10
05 juillet maintenons la pression

4 mois de résistance.
Un gouvernement de plus en plus minoritaire.
Une loi qui n’est toujours pas votée !

Maintenons la pression, tous-tes dans la rue le 5 juillet !

A l’appel de l’Intersyndicale nationale
Etudiants, lycéens, salariés, chômeurs, retraités

Grève et Manifestations

Mardi 5 juillet
à 14h de la Place d'Italie vers Bastille

Jour de réouverture des débats à l’Assemblée nationale

 

Le gouvernement est de plus en plus minoritaire dans le pays comme au parlement.

70% des français sont contre la loi travail, près de 75% sont opposés au 49-3. Il n’y a plus que 13% qui ont une bonne opinion de François Hollande.

La loi n’est toujours pas votée. Les débats reprennent au parlement le 5 juillet. Faute de majorité et devant l’opposition à la loi y compris chez des députés socialistes « frondeurs », Valls menace d’un nouveau 49-3…

Le projet de loi travail, c'est la possibilité pour les patrons de déroger au code du travail, donc de faire travailler plus (jusqu'à 60h par semaine), de baisser les salaires, de licencier plus facilement. C'est la possibilité d'imposer ces changements (accord d'entreprise) contre l'avis des syndicats majoritaires. C'est la fin programmée de la médecine préventive au travail...

Si ce projet était mise en œuvre il aurait rapidement des conséquences désastreuses pour des millions de salariés. Les patrons utiliseraient le chantage à l'emploi pour imposer des régressions sociales.

Après avoir accordé des dizaines de milliards de cadeaux aux grands patrons (baisse de cotisations ou d'impôts), et alors qu'il y a des millions de demandeurs d'emploi, Hollande veut faciliter leur pouvoir de faire travailler plus et de licencier. Hollande vient d’annoncer de nouveaux cadeaux aux patrons : crédits d’impôts, emplois subventionnés…

Rien ne doit nous décourager, rappelons-nous que la loi sur le CPE (une sorte de sous-contrat pour les jeunes) avait été retirée alors même qu'elle avait été votée au parlement !

Nous luttons contre une loi injuste, une loi rejetée par la majorité des salariés et de la population.

On peut faire Grève une heure, deux heures, une demi-journée (matin ou après-midi), une journée.
Le moment de Grève effectué doit « coller »  à la prise de service ou à la fin de service (on ne peut pas faire Grève en milieu de journée).

En cas d’entrave, informez-nous !

Nous ne sommes pas soumis au préavis de 48h. On peut se déclarer gréviste à la prise de service.

CGT Petite Enfance
Bureau 208; 3 Rue du Château d’Eau 75010 Paris  01 44 52 77 08
cgt-pe@hotmail.fr