Union Syndicale CGT des Services Publics Parisiens
Bourse du Travail - 2 étage 3, rue du château d'eau - Paris 10e Métro : République
Tel : 01 44 52 77 05
Fax : 01 44 52 77 29
Adresse Mail : cgt@us-cgt-spp.org
Site Internet : http://us-cgt-spp.org/
Actualités par années :

Déclaration préliminaire de la CGT au CTP Central du 10 juillet 2014

Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /homepages/34/d169115105/htdocs/us_2013/includes/menu.inc).
Mardi, 15 Juillet, 2014 - 14
Déclaration préliminaire de la CGT au CTP Central du 10 juillet 2014

Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs,

Alors que débute la période des vacances, la situation sociale de plus en plus dégradée des salariés est inquiétante.
Les salariés de la collectivité ne sont pas épargnés par ce phénomène et le blocage du point d’indice des fonctionnaires, reconduit depuis 4 ans par les différentes majorités ne fait qu’aggraver cette situation autant inacceptable qu’injuste.

Or, la Mairie de Paris, a la possibilité d’agir pour améliorer la situation sociale de ses agents. Malheureusement, force est de constater que votre politique sociale va à l’encontre de l’attente des agents de la ville.

Ainsi, votre politique en matière de restauration est intolérable. La faiblesse de votre engagement en la matière conduit à une hausse des prix pour les agents et à une diminution du nombre de restaurants administratifs. La décision récente de l’ASPP de supprimer le repas dit « social » à 2,90 euros, seulement après quelques mois de mise en place, est un coup supplémentaire porté aux agents qui ont le plus faible revenu. La Mairie est entièrement responsable de cette situation.
Il y a urgence sociale et la Maire doit répondre à cette situation. Certains points doivent être traités en priorité.

  • Concernant la restauration, vous devez rétablir le repas « social » à moins de 3 euros et donner les moyens à l’ASPP pour le faire, mais aussi pour diminuer les prix globaux de la restauration et d’ouvrir de nouveaux restaurants administratifs là où ils manquent. D’autre part, la CGT renouvelle sa revendication d’offrir des tickets restaurants aux agents qui n’ont pas la possibilité de bénéficier des restaurants administratifs.
  • Concernant la santé des agents, il faut rendre l’APS mensuelle accessible à un plus grand nombre d’agents et dans un premier temps relever le plafond en relation avec les changements indiciaires qui interviendront en janvier 2015.
  • Concernant le logement, il faut relever le taux d’attribution. Malgré votre engagement d’ouvrir des discutions sur ce sujet, aucune proposition n’a été faite à ce jour.
  • Enfin, l’urgence sociale c’est aussi d’augmenter les ratios promus-promouvables qui apporterait une bouffée d’oxygène à de nombreux agents. La CGT vous rappelle sa revendication de carrière linéaire avec le ratio à 100%.

Vous avez la possibilité d’apporter des réponses à l’urgence sociale et vous ne pouvez continuer à vous arc-bouter sur le dogme du « budget contraint » qui ne tient pas la route.

Ainsi, devant cette urgence, la CGT demande à être reçue par la Maire dès la rentrée sur ces points et sur tous les sujets susceptibles d’améliorer la situation sociale alarmante des personnels de la ville.

Lien sur fichier en PDF :