Union Syndicale CGT des Services Publics Parisiens
Bourse du Travail - 2 étage 3, rue du château d'eau - Paris 10e Métro : République
Tel : 01 44 52 77 05
Fax : 01 44 52 77 29
Adresse Mail : syndicat-cgt@paris.fr
Site Internet : http://us-cgt-spp.org/
Actualités par années :

LA CASSE DES SERVICES PUBLICS PARISIENS EST EN COURS ! STOPPONS LA !

Jeudi, 17 Mai, 2018 - 13
LA CASSE DES SERVICES PUBLICS PARISIENS EST EN COURS ! STOPPONS LA ! AGENTS - USAGERS MÊME COMBAT !  MARDI 22 MAI JOURNÉE DE GRÉVE UNITAIRE !

LA CASSE DES SERVICES PUBLICS PARISIENS EST EN COURS !

STOPPONS LA !

AGENTS - USAGERS MEME COMBAT !

MARDI 22 MAI JOURNEE DE GREVE UNITAIRE !

 

STOP AUX GACHIS DES PRIVATISATIONS SUR LE DOS DE NOS SERVICES PUBLICS !

Le Président Macron comme la Maire de Paris veulent laisser des pans entiers du service public au privé alors que ça coute plus cher, que c’est moins sûr et que cela engendre son lot d’emplois précaires. Ils veulent privatiser aux frais des usagers, de l’humain et du service public. Pour Vélib, c’est un désastre pour les usagers ! C’est aussi des salariés en grève pour plus de droits car ils en ont perdu dans le cadre du marché passé par la Ville ! Et ils sont assignés maintenant au tribunal ! C’est des centres de la Ville de Paris comme le CMA de Bonneuil sur Marne et la fourrière de Bobigny  qui servent de dépôts à Vélibs !! C’est un scandale complet sur le dos des salariés et du service public !


Pour le stationnement, la Maire veut aller en justice pour condamner les erreurs de son prestataire Streeteo! C’est pourtant la Mairie qui a privatisé le travail des agents publics de la Préfecture de Paris !


Ces Gâchis humains et financiers ne suffisent toujours pas la ville à écouter la CGT et à stopper les privatisations… La dernière en date ? Un transfert du nettoyage au privé à partir du 2 mai pour 17 nouvelles bibliothèques. L’intersyndicale, CGT FO, SUPAP-FSU et UCP a maintenu un préavis de grève le 4 mai pour dénoncer cette privatisation avec dégradation des conditions de travail pour les agents et pour la création d’effectifs supplémentaires d’agents de nettoyage publics !

 

A L’ACCUEIL, LE SERVICE PUBLIC SE DEGRADE À GRANDS PAS !

 

Avec le tout numérique, les agents ont moins de temps pour être au service des usagers. Les plages horaires d’accueil physique des usagers rétrécissent. Les jeudis matin sont fermés au public à la Mairie du 14ème arrondissement ! Ce n’est qu’un début avec, à terme, moins d’accès aux droits pour les usagers. Sous prétexte de facilitation numérique, la plateforme 3975 ne peut plus assurer des réponses de proximité auprès des usagers. Les agents subissent la colère légitime des usagers que l’on renvoie systématiquement vers un formulaire numérique avec l’obligation de créer un compte parisien sur paris.fr ! Sous le vocable de modernisation de l’action publique, Macron comme Hidalgo suppriment des postes et cassent la relation humaine des agents des services publics avec les usagers ! C’est donc moins de service public et un travail malmené avec son lot de souffrance au travail !


La CGT dénonce des Mairies au bord du gouffre et exige des créations de poste contre la fermeture de service public ou le transfert d’activités vers des associations précarisées !

CASSE DES SERVICES PUBLICS = CASSE DES AGENTS


Les cadres et les techniciens aussi n’en peuvent plus !

La ville de Paris demande aux catégories A de gérer des situations de sous effectifs permanents avec des obligations de résultats de plus en plus élevées tout en évitant que leurs agents ne tombent malades ! Souvent, ils tentent de sauver leur peau en changeant de service !
Lors d’un questionnaire à la DDCT, les cadres eux même disent qu’ils n’en peuvent plus : fini la vie perso ! Fini le droit à la déconnection !

Surcharge, restructuration permanente, fausse concertation, déménagements, éthique de travail abimée par des projets de la municipalité qui ne s’accompagnent pas du temps de réflexion nécessaire et de l’écoute de l’expertise des responsables comme de leur équipe Nous assistons à l’explosion de la souffrance au travail des cadres et des techniciens dans de nombreux services : DVD, DDCT, DAE, DASES...

- La CGT, notamment dans les Comités CHSCT se bat au quotidien pour prévenir les situations de souffrance au travail : Enquête Chsct, interventions, actions… Notre employeur doit protéger notre santé au travail !

- Au musée Zadkine et aux catacombes, la cgt Paris Musée est en grève et soutient des agents qui veulent garder leurs responsables d’équipe bienveillants ! La DRH force à la mobilité des encadrants avec qui les agents travaillent bien ! Cherchez l’erreur !! ! A ce jour, la lutte a gagné. Le responsable restera sur site !!!

Métiers « féminisés » peu valorisés, des pénibilités toujours pas reconnues !


Cadences infernales, congés imposés, non remplacement automatique des congés maternités ! Les agents de la petite enfance réclament à nouveau des renforts d’effectifs pour bien faire leur travail auprès des enfants ! Ces renforts permettront aussi de faire de la prévention pour éviter que les agent.e.s partent toutes cassées par leur travail (dos, troubles musculo-squelettiques...) sans accompagnement à la hauteur ! Les enfants et le personnel- qui y est à 97 féminin- doivent être respectés !

Idem pour d’autres secteurs comme le travail dans les écoles, dans les EPHAD et le secteur social ! La ville de Paris doit renforcer les effectifs dans tous ces secteurs et reconnaître leur travail par de meilleurs salaires ! Aujourd’hui les femmes gagnent de 300 à 190 Euros de moins que les hommes à la Ville de Paris !

- La CGT a exigé le 8 mars un véritable plan pour l’égalité professionnelle. La DRH s’est montrée intéressée par nos propositions. Il faut nous mobiliser pour qu’elle passe aux actes !

TEMPS DE TRAVAIL, SALAIRE EN BERNE ET PRÉCARITÉ TOUJOURS LÀ !


Pour 2018, la Mairie de Paris augmente le temps de travail (suppression de la journée « mère de famille » soit 90 emplois, restrictions des jours de récupérations soit 190 emplois, proratisation des congés de l’année de la retraite soit 70 emplois. Et comme si cela ne suffisait pas, elle baisse les aides aux vacances des personnels et de leurs enfants en diminuant sensiblement la subvention de l’AGOSPAP !!

Les fonctions « support » fondent avec les restructurations progressives. L’idée de la Mairie est de tout regrouper en projection du Grand Paris. Fini les UGD de proximité ! Elles débordent de travail. Les agents auront de moins en moins accès à leurs droits pour les faire vivre. C’est le Lean management partout : Faire plus avec moins !

Grâce à une mobilisation des contrats aidés et à l’unité syndicale, la Ville a été obligée d’ouvrir des recrutements sans concours dans le domaine administratif afin d’éviter que tous les collègues en contrats unique d’insertion soient au chômage. C’est une première avancée mais c’est insuffisant car beaucoup ne sont pas retenus (800 candidats sur 100 postes !). La ville refuse aussi une intervention depuis le 25 janvier sur la santé des agents précaires, suite à un travail unitaire du CHSCT. Enfin, encore trop de collègues sont en CDD ou vacations dans une insécurité permanente alors qu’on a besoin de leur travail !


COMMENT STOPPER TOUTES CES ATTAQUES ?


Le projet Action 2022 du gouvernement Macron, c’est la suppression de 120 000 emplois ; la privatisation et la précarisation de tous les agents, le salaire au mérite. C’est la suppression de nos outils pour défendre notre santé et notre travail comme les CHSCT. Comme on peut le constater cette casse s’appuie sur des politiques déjà à l’œuvre et même dans le domaine de la santé : la ville de Paris ne respecte pas ses obligations en matière de santé et de CHSCT. La CGT avec les autres syndicats, a boycotté le CHSCT central le 25 avril pour alerter la ville sur des conditions de travail dégradées et sur ses manquements en matière de prévention et de santé.


Alors contestons en intersyndicale dans le prolongement de la grève du 22 mars le projet du gouvernement et la politique de la Mairie de Paris, le 22 mai 2018.


Rejoignons les mobilisations en cours pour redonner de l’avenir à nos services publics, comme le font les cheminot.e.s, les agents des finances, les collègues de l’éducation nationale et les jeunes contre la sélection à l’université….


Soutenons la lutte en cours aux catacombes pour l’amélioration de leurs conditions de travail et la création d’emplois supplémentaires ! En grève depuis + de 4 jours et ça continue !

https://www.lepotcommun.fr/pot/6aq5m9kh http://daccgtculture.over-blog.com/2018/05/l


AGISSONS DANS NOS SERVICES comme nos collègues des Catacombes et de la culture !


En nous mobilisant dans nos services pour la défense des Services Publics Parisiens et pour nos revendications, nous dénonçons la politique de restriction financière de la Mairie de Paris et de celle de Macron !

Exigeons des réponses concrètes à nos revendications nationales et locales !

1. Dégel du point d’indice et rattrapage salarial
2. Création massive de postes d’agents publics pour répondre aux besoins sociaux :
3. Titularisation des précaires !
4. Abrogation du jour de carence
5. Respect du statut de la fonction publique et des statuts spécifiques (comme à Paris)

Et à Paris !

1. Arrêt des restructurations permanentes, des suppressions de poste et création des effectifs nécessaire à commencer par la titularisation des collègues en contrat aidés, non aux tentatives de privatisation comme celle de l’école du Breuil !
2. Maintien de l’ensemble de nos jours de congés et rétablissement des jours de congés supprimés.
3. Augmentation des subventions à l’AGOSPAP pour atteindre 3% de la masse salariale pour le budget de l’action sociale et accès pour les retraités aux prestations sociales
4. Respect de la santé des agents avec une vraie politique de prévention
5. Plan pour l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

 

Pour gagner, soyons en actions :

Manifestons le 22 mai en intersyndicale avec :


CGT- CFDT, CGC – CFTC– FAFP – FO– FSU–UNSA 

pour la défense des services publics, de l’emploi durable et pour l’augmentation des salaires et des pensions !

 

MARDI 22 MAI 14H

RV Place D’Italie – 14 H


Derrière le camion de l’US-CGT Ville de Paris


REDONNONS UN AVENIR A NOS SERVICES PUBLICS !

UN PREAVIS DE GREVE A ETE DEPOSE PAR LA CGT POUR COUVRIR TOUS LES PERSONNELS

Lien sur fichier en PDF :