Union Syndicale CGT des Services Publics Parisiens
Bourse du Travail - 2 étage 3, rue du château d'eau - Paris 10e Métro : République
Tel : 01 44 52 77 05
Fax : 01 44 52 77 29
Adresse Mail : syndicat-cgt@paris.fr
Site Internet : http://us-cgt-spp.org/
Actualités par années :

ÉNERGIE, ALIMENTATION, CARBURANTS… TOUT AUGMENTE, ET NOS SALAIRES ?

Vendredi, 9 Novembre, 2018 - 06
ÉNERGIE, ALIMENTATION, CARBURANTS… TOUT AUGMENTE, ET NOS SALAIRES ?

ÉNERGIE, ALIMENTATION, CARBURANTS…

TOUT AUGMENTE, ET NOS SALAIRES ?

 

Ces derniers mois, les dépenses contraintes (alimentation, énergie, carburants, etc.) sont en très forte augmentation. 7e mois consécutif de hausse, en novembre, les tarifs du gaz augmentent de près de 6%. Le dispositif « reste à charge zéro » devrait être supporté par les salariés avec à terme une hausse de près de 7 % du tarif des mutuelles...

Car, pour financer les cadeaux fiscaux aux plus riches et les exonérations de cotisations aux grandes entreprises (20 milliards en plus en 2019 avec l’exonération sur les bas salaires), le gouvernement multiplie des mesures qui ponctionnent toujours plus les salariés.

Après le quasi-gel du SMIC, des allocations familiales, des pensions de retraite et autres, il s’attaque aux œuvres sociales des comités d’entreprises : chèques cadeaux, chèques vacances, places de cinéma... Macron et Philippe veulent les soumettre à cotisations et impôt. 1,7 milliard d’euros seraient pris dans la poche des salariés pour ce qui représente une attaque sans précédent contre le droit aux vacances, l’accès à la culture et au sport pour toutes et tous.

Pour économiser 4 milliards d’euros, l’allocation des chômeurs indemnisés pourrait baisser de 12 % (seuls 42 % des demandeurs inscrits sont indemnisés).

Macron et Philippe veulent aussi empocher 23 milliards d’euros de taxes sur les énergies fossiles. Avec l’augmentation des prix du pétrole et ces taxes, le prix des produits pétroliers devient exorbitant et intenable.

En réalité, ce n’est pas pour répondre à l’urgence de transition énergétique / écologique : le gouvernement ne va consacrer que 3 milliards d’investissement aux énergies renouvelables. Et avec la privatisation de la SNCF, il organise la fermeture de dizaines de lignes de train et la fin du fret ferroviaire au profit du tout voiture et du tout camion et du tout bus !

Enfin, à la différence de l’impôt sur le revenu, ces taxes sur la consommation sont (comme la TVA) sont les impôts les plus injustes qui soient, frappant sans discernement les salariés. Ce sont donc les petites catégories qui les subissent de plein fouet ! Sans compter les non-salarié-es, les sans emplois, encore plus fragilisé-es !!!


Si une colère légitime s’exprime contre cette nouvelle perte de pouvoir d’achat, pour la CGT, pas question de faire de nouveaux cadeaux aux patrons des sociétés de transport déjà exonérés de certaines taxes.

Pour la CGT, avec une autre répartition des richesses (créées par le travail), il est possible de répondre à l’urgence sociale comme à l’urgence écologique.

Alors qu’un 1/3 des pauvres sont des salariés, il faut relever le SMIC à 1800 euros, augmenter les salaires (pour les fonctionnaires, mettre fin au gel du point d’indice) , les pensions et allocations.

Alors que la hausse des températures s’accélère, que la pollution de l’air ne fait pas seulement tousser, elle tue jusqu’à 7 Millions de personnes dans le monde (OMS), il faut arrêter la privatisation de la SNCF et la fermeture de centaines de lignes ferroviaires. Il faut taxer les pollueurs comme TOTAL (et ses 10 Milliards de profit). Baisser la TVA sur les transports en Commun (qui est aujourd’hui de 30%). Il faut développer les transports collectifs du quotidien (trains, métros, bus, trams, péniches…), baisser leurs tarifs et même étendre la gratuité d’accès à tous et toutes !

Soyons vigilants et clairvoyants !
Ne cédons pas à la facilité en laissant à l’Extrême-droite, qui cherche par tous les moyens à se donner une image « sociale », de s’emparer d’une cause qui n’est pas la sienne ! L’action citoyenne du 17 novembre 2018 ! Elle n’en a que faire de l’environnement ou du pouvoir d’achat ! Quand leurs objectifs ne sont que « la prise de pouvoir par la révolution, pour instaurer leur haine crasse et nauséabonde » ! On a déjà connu ces époques et on sait bien où elles mènent ! En revanche, rien sur la remise en cause du partage des richesses, produite par les travailleurs et les travailleuses. !!! Ultralibéraux par essence, ils restent et demeurent favorables aux riches et aux entreprises.
Tant ils sont fourbes !!!


Lien vers chacune des 11 fiches CGT contre les idées de l’Extrême Droite :


1. DES PROMESSES APPAREMMENT FAVORABLES AUX TRAVAILLEURS MAIS FONDAMENTALEMENT PATRONALES

2. SUR LES QUESTIONS RELATIVES AU TRAVAIL LE FN EST DANS LE CAMP DU CAPITAL

3. LES MENSONGES DU FN SUR LE POUVOIR D’ACHAT

4. UNE « MONNAIE NATIONALE » POUR MIEUX EXPLOITER LES SALARIÉS EN FRANCE

5. LES PROPOSITIONS DU FN SUR LA FISCALITÉ SONT PARTICULIÈREMENT FAVORABLES AUX RICHES ET AUX ENTREPRISES

6. LES MENSONGES DU FN SUR LA « DÉFENSE » DE LA FONCTION PUBLIQUE

7. LES MENSONGES DU FN SUR L’IMMIGRATION

8. INDUSTRIE : UN PROGRAMME EN TROMPE-L’ŒIL

9. LA PRÉFÉRENCE NATIONALE : SOCLE DE LA PROTECTION SOCIALE

10. EXTREME DROITE ET RESEAUX SOCIAUX : ATTENTION AUX PARTAGES !

11. LA DÉSINFORMATION, UN OUTIL DE PROPAGANDE DE L’EXTRÊME DROITE SUR INTERNET

Lien sur fichier en PDF :