Union Syndicale CGT des Services Publics Parisiens
Bourse du Travail - 2 étage 3, rue du château d'eau - Paris 10e Métro : République
Tel : 01 44 52 77 05
Fax : 01 44 52 77 29
Adresse Mail : syndicat-cgt@paris.fr
Site Internet : http://us-cgt-spp.org/
Actualités par années :

LA LOI FONCTION PUBLIQUE ÇA NE VA RIEN CHANGER ? AVIS AUX SCEPTIQUES - 2

Mercredi, 5 Juin, 2019 - 09
LA LOI FONCTION PUBLIQUE ÇA NE VA RIEN CHANGER  ? AVIS AUX SCEPTIQUES !  (2)

LA LOI FONCTION PUBLIQUE ÇA NE VA RIEN CHANGER  ?

AVIS AUX SCEPTIQUES !  (2)

 

Parfois, on se dit que ce genre de réforme, ça ne va rien changer !


« Les mesures dont vous parlez, je les subis déjà à la ville au quotidien » !


Oui le sous-effectif, la souffrance au travail, la rémunération à la tête du client sont déjà le lot quotidien à la ville de Paris. Mais cette loi ce n’est pas seulement aggraver ces conditions, c’est en faire la norme et c’est de mettre en place des mécanismes qui empêche non seulement de se défendre mais aussi d’avoir des acquis collectifs.


« Le départ volontaire ça m’intéresse, je n’en peux plus de travailler dans ces conditions de merde » !


Les conditions de travail actuelles sont tellement mauvaises que cela pousse les collègues à accepter de renoncer à travailler plutôt que de subir ! C’est totalement fou, tout est fait pour que nous partions. On nous bassine qu’il n’y a pas d’argent et pourtant le gouvernement est même prêt à nous payer pour que l’on renonce à notre statut de fonctionnaires !


AGIR POUR NOUS, AGIR POUR LE SERVICE PUBLIC, UN SEUL ET MÊME COMBAT !


Contrairement à ce que l’on veut nous faire croire, subir n’est pas une fatalité. Cette fatalité ce serait d’accepter de partir alors qu’une autre voie est possible : l’action collective.

En se battant contre cette réforme, c’est le moment de se mobiliser contre nos conditions de travail dégradées, nos manques d’effectifs, nos manques de moyens pour faire notre boulot correctement, notre souffrance au travail, car ce sont les conséquences de la destruction du service public. En se battant contre la loi transformation public on se bat pour des moyens, des effectifs pour assurer un service public de qualité accessible à toutes et tous. Et c’est en retrouvant le chemin de la lutte, que nous pourrons imposer que nos conditions quotidiennes changent en positif.


L’AG du du 18 avril dernier a réuni beaucoup de collègues, ne restons pas isolés. Retrouvons-nous pour discuter dans les services, et aussi entre service pour décider ensemble de nos revendications et actions.

Lien sur fichier en PDF :