Comment la lettre du président traite les retraités